AUTOMNE 2017

Ca l’Antiga inaugure la nouvelle saison 2017-2018 en la faisant coïncider avec le début de l’automne – plus précisément le 22 septembre à 20:30 – pour clôturer un été chaud et meurtrier, un été triste, très triste. Ici dans la région du Maresme nous attendons donc avec anxiété la rentrée de la nature, laquelle n’a pas ici l’exubérance du nord avec des forêts qui rougissent et mettent en scène une symphonie de couleurs avant de perdre irrémédiablement ses panaches de feuilles. Ici, à coté de la Méditerranée, la montagne se libère de la rigueur de l’été et prend du vert avec, ici et là, un peu d’ocre, peu, dispersé. Ce n’est pas un spectacle d’apothéose mais il est vital et ouvre la porte à un hiver tiède et vert, fertile.

Ca l’Antiga est accrochée à la montagne protégée par la Serralada Litoral devenue Parc Naturel en 1992. Cette année nous fêtons donc son 25ème anniversaire.

Dans le Parc vivent ensemble cultures et forêt. Il y a des dizaines d’années, là où il y avait des vignobles, il y a des arbres, d’origine méditerranéenne mais aussi d’ailleurs. La Serralada est un espace naturel, un espace domestiqué et un espace social, un espace économique et un espace historique. Et, oui, la cohabitation entre humains, zones rurales et urbaines avec la nature est complexe.

Surement, il y a plus de deux mille ans, y avait-il des forêts autochtones à une époque où les habitants étaient peu nombreux. En augmentant, ces populations, autochtones et importées, tout comme la flore et la faune, colonisèrent les vallées et les coteaux. Et, peut-être, même localement, débutèrent les dommages modifiant tangiblement l’environnement.

Le Parc de la Serralada Litoral fut crée il y a 25 ans pour protéger, restaurer et élargir ce poumon naturel, d’un point de vue de l’analyse scientifique, la recherche et la pratique de techniques traditionnelles et innovatrices.

Aujourd’hui commence à s’installer une conscience écologique qui a mis du temps à démarrer en notre pays. La Serralada Litoral devra devenir peu à peu plus naturelle, plus large et bénéfique, se remettre ses blessures et combattre les invasions de plaies et les coupes ignorantes.

Ca l’Antiga souhaite adhérer à la célébration de ce 25ème anniversaire avec une approche artistique en invitant trois artistes pour qu’ils nous montrent leur vision de la montagne, de la forêt, des arbres, de la lumière, des couleurs…

Ces trois artistes sont : le photographe José Antonio Sancho, le sculpteur Pere Baguena et l’artiste pluridisciplinaire Alejandra Rubies.


Mariàngels Pérez Latorre
Présidente de Ca l’Antiga


EXPOSITION ET PERFORMANCE

José Antonio Sancho

José Antonio Sancho

Exposition de photographie “Imaginant la Serralada Litoral”

Le photographe José Antonio Sancho, habitant à Masnou, depuis des années photographie des forêts dans des lieux lointains fasciné par leur attrait, le mystère qu’ils dégagent, mais il n’avait pas fait l’expérience de  notre Serralada peut-être parce que elle lui est très proche et ses promenades trop normales et fréquents à tel point que cette naturalité étouffait l’intérêt de l’artiste, du photographe.
José Antonio dit: “Cuando uno se adentra en el bosque en solitario enseguida te das cuenta que no es un territorio amable a pesar que durante milenios hemos intentado domesticarlo, convertirlo en lugar accesible, no obstante hay algo que fascina, es como adentrarse en la propia psique…”.

Les œuvres exposées à Ca l’Antiga du 22 septembre au 22 octobre sont des touches faites au loisir des promenades aléatoires à la recherche d’indices de nature inaltérée ou rebelle.

Du 22 septembre au 22 octobre 2017 à la salle d’expositions de Ca l’Antiga
Horaires: vendredi et samedi de 18:00 à 21:00 et dimanche de 11:00 à 14:00

Pere Baguena

Exposition de sculptures “Nervacions orgàniques”

Le sculpteur Pere Baguena, aime travailler le bois jusqu’à en faire ressortir sa structure organique. Les œuvres présentées semblent labourées par les éléments ou les prédateurs. L’air, l’eau, les insectes, transforment le bois et une transformation réalisée par une main d’artiste peut nous aider à comprendre les équilibres difficiles entre nature et être humain que, souvent, tout en cherchant la beauté et le loisir, altère irréversiblement l’horloge organique.

Du 27 octobre au 19 novembre 2017 à la salle d’expositions de Ca l’Antiga
Horaires: vendredi et samedi de 17:00 à 20:00 et dimanche de 11:00 à 14:00

Alejandra Rubies

Performance “Joc poètic de llum i aigua”

Artiste pluridisciplinaire, Alejandra Rubies s’exprime aussi bien à travers les arts plastiques que les performances. Sa complicité avec le sculpteur Pere Baguena les a poussé à jouer avec les volumes et les images des sculptures pour que nous puissions les imaginer retournant à leur environnement naturel de la forêt avec l’eau, la lumière et la poésie.

Le vendredi 10 et samedi 18 novembre 2017 à 19:00


ACTIVITÉS

DU 22 SEPTEMBRE AU 19 NOVEMBRE 2017

Vendredi 22 septembre 2017,
19:30

VERNISSAGE

Exposition “Imaginant la serralada Litoral”
Avec les oeuvres de José Antonio Sancho.

 

Inauguration avec la présence des représentants du Parc de la Serralada Litoral.

Vendredi 27 octobre 2017,
19:00

VERNISSAGE

Exposition “Nervacions orgàniques”
Avec les oeuvres de Pere Baguena.

 

Inauguration avec la présence des représentants du Parc de la Serralada Litoral.

Vendredi 10 novembre 2017, 19:00

PERFORMANCE

“Joc poètic de llum i aigua”
Avec Alejandra Rubies et les oeuvres de Pere Baguena.

Samedi 18 novembre 2017, 19:00

PERFORMANCE

“Joc poètic de llum i aigua”
Avec Alejandra Rubies et les oeuvres de Pere Baguena.

Places limitées. Nous vous prions de bien vouloir confirmer votre présence: inscripcions@calantiga.org

Start typing and press Enter to search